Comment bien choisir l’emplacement d’un rucher ?

Après avoir vérifier que notre emplacement répond bien à la réglementation, il est temps de s’occuper de nos abeilles et de leur bien-être.

1) – La flore : implanter son rucher dans un endroit où les ressources en nectar et pollen sont suffisantes. Les abeilles rayonnent sur 3 Km autour de leur ruche, soit environ 2800 hectares !

2) – L’orientation : ne pas orienter l’entrée aux vents dominants. Une orientation sud-est est recommandée.

3) – Le positionnement : laisser au moins 1 m entre les ruches pour éviter la dérive. Peindre les ruches de couleurs différentes. Planter ou laisser pousser des arbustes à proximité. Prévoir un accès facile en voiture : il faut penser au transport des ruches, des hausses, du matériel… Laisser aussi un passage autour des ruches. Et pour finir, ne pas oublier un point d’eau. Le mettre en place avant l’arrivée des abeilles. Point d’eau artificiel s’il n’y a pas de rivière à proximité ou si vous êtes en ville. Placé au soleil, il faudra le nettoyer et changer l’eau régulièrement. Mettre des petites pierres pour éviter aux abeilles de se noyer.

4) – Le support : poser les ruches sur des supports (parpaing…) et non sur l’herbe : l’abeille craint l’humidité autant, sinon plus que le froid. Pas de support pouvant contenir de l’eau, de la vermine (pneus). La hauteur du support permet à l’apiculteur de travailler sans avoir à se pencher.

5) – Une clôture peut être utile pour empêcher les animaux de renverser les ruches. Pensez aussi aux “p’tits curieux” (enfants)…